Curieuse de découvrir pour sa 34e édition, le salon des Métiers d’art de Blois (SMAB), principal salon du Loir-et-Cher, labellisé Nouvelles Renaissances, mettant sous les projecteurs le travail de 42 artisan.e.s réunis pour cette occasion dans la Halle-aux-Grains

Déambulant au gré de multiples stands valorisant le fameux savoir-faire à la française, je rencontre très vite des professionnels ravis d’êtes enfin présents sur cet événement reporté puis annulé.
Tout prend vie, tout fait sens, point n’est besoin de formuler des questions, chacun.e présente son univers avec passion, à commencer par plusieurs membres de la nouvelle équipe organisatrice en place depuis 2019.

 

« Si j’avais un animal totem, ce serait l’ours » précise avec humour la trésorière Nathalie Sizabuire . Gérant en parallèle la page Facebook et le site de l’Association d’artisanat d’art de Loir-et-Cher, cette créatrice de bijoux exerce la broderie d’art sous le nom de BearlyN, en utilisant la technique du « Bead Embroidery »( broderie perlée à l’aiguille).

 

 

 

Je continue ma visite avec SaCha, chargée de communication du salon, qui me livre avec enthousiasme qu’il est capital de renouveler chaque année une bonne partie des exposants afin de  surprendre le public !

Cette dynamique organisatrice « captivée par la création artisanale contemporaine d’excellence » travaille dans le secteur du patrimoine historique et culturel tout en pratiquant  la gravure, la poterie, la couture et le dessin.

Quatre univers à découvrir

  

GarOzange : l’ange gardien de la  « slow fashion »

Isabelle, couturière retoucheuse de métier,  souhaitait faire un geste pour la planète. Persuadée que «nous avons tous un Ange gardien », un nom s’est imposé en s’installant dans une gare désaffectée près de Strasbourg!

 

 

GarOzange propose des vêtements de style bohème et urbain conçus à partir de jeans usés récupérés auprès des recycleries locales. Associés à des tissus ou de fausses fourrures, ils deviennent des vêtements originaux à porter avec des bijoux textiles assortis.

 

 

 

La Petite Fabrique d’Alban : un 2e souffle pour le mobilier bistrot

Alban Corbel s’épanouit dans le relooking de meubles. Spécialisé dans un style bistrot graphique, ce fils d’ébéniste passionné de dessin, affectionne particulièrement les chaises qu’il répare, pare de motifs asymétriques à coups de pinceaux bien sentis, avant de graver leur prénom à l’arrière de l’assise.

 

Envie de connaître Germaine, Marthe, Marcelle, Renée  et leurs petites sœurs ? Visitez sans tarder sa boutique en ligne ici !

 

 

 

 

 

Cuivre Island : lumineux recyclage cuivré

Thierry Huchet créé des luminaires uniques en cuivre et matériaux recyclés. De son passé de plombier chaudronnier, il conserve un savoir-faire à l’esthétique particulière: cercle déflecteur façonné « au sable », trompette décalée remise d’aplomb par cintrage,  lance d’incendie ancienne sur socle fond obus de la dernière guerre.

Patrick Ducré, la lumière sculptée 

Le travail de Patrick Ducré s’axe sur le vitrail, le verre collé et d’émouvantes images issues de brocantes ou d’appareils photos anciens. Il œuvre dans tous les formats et supports à la recherche de profondeurs, de flous, de transparences et de lumières traversantes

 

 

 

 

Une visite à noter pour 2022 ! 

Ce 34e  salon des Métiers d’art de Blois a reçu, en dépit de cette période troublée, 5000 visiteurs. A noter sur vos agendas pour 2022, histoire de (re)découvrir de nouveaux univers ou peut-être une vocation !

 

 

 

 

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS

https://www.clodelle45autrement.fr/

PHOTOS AUTREMENT AVEC CLODELLE  

http://clodelle45photos.fr/

https://twitter.com/ClaudineClodell

https://www.facebook.com/Clodelle45Autrement

https://www.facebook.com/Clodelle2

https://www.instagram.com/ClaudineClodelle/

 

 

Fermer