Le Château Musée de Gien organise la 3e édition de ses apéros concerts labellisée Nouvelles Renaissances par la Région Centre-Val de Loire.  Me voici ce soir sur les terrasses dominant la ville de Gien et la Loire, prête à déguster de grands standards du Jazz et de la pop à la sauce Chabada Swing trio.

Comme souvent en cette période particulière, le public est réuni en une file d’attente près de la porte d’entrée. Un membre de l’équipe me prend rapidement en charge puis, après l’incontournable rappel des mesures gouvernementales, la production du Pass sanitaire et de ma carte d’identité, me conduit vers la terrasse. Je découvre en chemin l’espace salon de thé où Valentin assurera tout au long de la soirée une vente de boissons fraiches locales non alcoolisées.

En cette heure dorée, le soleil couchant nimbe de ses rayons les briques rouges de l’édifice, son soubassement calcaire et le sol de la terrasse. De grands bacs en bois plantés d’arbustes parsèment cet espace cosy entouré d’une barrière végétale derrière laquelle apparait un océan de toits. L’ambiance est conviviale, rassurante et délicieusement bucolique.

 

 

 

Plongée immersive au cœur de l’Histoire du Château
Ce Musée spécialisé dans la chasse permet d’en découvrir trois techniques (au vol, à courre et à tir) ainsi que les richesses naturelles du Val de Loire. Jolie surprise, je découvre à cet instant que cette soirée musicale va m’en révéler d’autres visages, au cœur de son histoire, près de la fameuse tour quadrangulaire « Jeanne d’Arc ».

Mon regard est attiré par sa teinte pâle contrastant avec les briques de l’édifice Renaissance bâti au XVe siècle à la demande d’Anne de Beaujeu. Attentive, une de nos hôtesses me précise qu’il s’agit du seul élément architectural subsistant de l’ancien site médiéval. Ses nuances si particulières sont dues aux silex noyés dans un mortier sableux et aux pierres angulaires taillées dans du calcaire lacustre de Briare.

 

 

 

Un oasis au-dessus des toits
Petites et grandes tables, chaises et transats sont déjà assemblés. La réservation indispensable a ses avantages, me voici aussitôt installée et prête à déguster avec mes amies les provisions tirées du panier.

Quelle joie de vivre loin des pressions actuelles ! Les bavardages vont bon train, les paquets de biscuits apéro s’ouvrent dans une symphonie de crissements… fort heureusement tout s’arrête à point nommé lorsque Guylène Charmetant présente son Chabada Swing Trio, bientôt rejoint par un couple de danseurs de Lindy Hop. Rythmes endiablés, humour et acrobaties sont au rendez-vous dans un esprit Cotton Club !

 

 

 

De l’heure dorée à l’heure bleue
Les notes s’envolent tout comme la nuée de pigeons visiblement sensibles à l’ambiance jazzy qu’ils savourent depuis un toit voisin.  Petit à petit la nuit vient habiller de ses lueurs magiques la seconde partie qui s’achève sur un échange avec les artistes et la présentation de la programmation 2021 (https://www.chateaumuseegien.fr/agenda).

Pari réussi pour cette soirée que nous quittons à regret en découvrant sur la cour nord l’impassible cerf de Virginie brillant d’un étrange éclat sous les projecteurs

 

Infos pratiques :

Château-musée de Gien – 1 Place du Château – 45500 Gien
Site internet https://www.chateaumuseegien.fr/

Prochains apéros concerts :
Samedi 14 aout
: Cohendoz & The Harvesters (Blues)
Samedi 21 août : Kassimo-Laudat (Jazz Manouche et performance de la danseuse Anne Perbal).

Tarif : 5€ par personne, pique-nique tiré du sac

Réservation obligatoire :
par téléphone : 02 38 67 69 69
via Messenger :  https://www.facebook.com/chateaumuseedegien/
par mail : chateau.musee-gien@loiret.fr

Consignes sanitaires : https://www.chateaumuseegien.fr/evenements/21-juillet-protocole-pass-sanitaire-health-pass

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN

VIVRE AUTREMENT VOS LOISIRS
https://www.clodelle45autrement.fr/

PHOTOS AUTREMENT AVEC CLODELLE
http://clodelle45photos.fr/

https://www.facebook.com/ClodelleVivreAutrement

https://www.facebook.com/Clodelle2

https://www.instagram.com/ClaudineClodelle/

Fermer